Chateauneuf Le Rouge

CHÂTEAUNEUF-LE-ROUGE, TERRE DE GASTRONOMIE PROVENÇALE

Châteauneuf-le-Rouge se situe :

à 9 km de la porte Est d’Aix en Provence
à 25 km de Marseille
à 20 km de la Gare TGV d’Aix en provence
à 30 km de l’aéroport Marseille-Provence

Les coordonnées géographiques de Châteauneuf-le-Rouge sont : 43° 29′ 23 » de latitude Nord et 05° 34′ 11 » de longitude Est.

On accède à Châteauneuf-le-Rouge par la célèbre RN 7 appelée autrefois la Route Bleue ou par l’autoroute A8 La Provençale sortie n°32.

Joli village provençal, proche du massif de la Sainte Victoire, Châteauneuf-le-Rouge séduit les visiteurs par son patrimoine architectural, sa place restaurée, ses fontaines murmurantes de Marc Aurèle à Cézanne et son dynamisme culturel.

Présentation de la ville

Châteauneuf-le-Rouge est une commune située à la porte Est d’Aix-en-Provence. Elle appartient au canton de Trets, sur le territoire du Pays d’Aix de la Métropole Aix-Marseille Provence, dans le département des Bouches-du Rhône et la région PACA. Elle doit son nom à la couleur de sa terre rouge, argileuse et ocreuse, ainsi qu’au château présent sur son territoire depuis le XVIe .

Ses habitants sont appelés les Nègreliens car la commune, jusqu’au XVIIIe siècle, était communément dénommée Négrel ou Négreoux. Ce nom était celui d’une famille installée sur le territoire de la commune.

Le code postal de la ville de Châteauneuf-le-Rouge est 13790 et son code Insee est 13025. Son territoire se présente comme un rectangle allongé de 6 km sur 2.5 km d’Est en Ouest, limité par 2 barrières naturelles : au Nord avec le rebord du plateau du Cengle et au Sud par la rivière Arc.

Population : 2358 habitants en 2020
Superficie : 13.15 km² (1315 ha)

Quelques chiffres d’après les études INSEE ici

Un peu d’histoire…

Les premiers écrits concernant le village datent du XIIe siècle. Ils relatent l’existence d’une chapelle Sainte Marie, possession de l’abbaye Saint-Victor située à Marseille.

Châteauneuf prend le nom de Châteauneuf-le-Rouge vers 1585, certainement à cause de la couleur rouge de son sol. C’est vers 1778 que l’appellation officielle Châteauneuf-le-Rouge devient la dénomination usuelle du village.

Le blason de la commune a été retrouvé par hasard en 1977. On ne connait pas l’origine du choix du motif. On suppose que le bouc noir (négrel signifiant noir) est une allusion à la vocation pastorale de la commune et aux cheveux noirs de la famille propriétaire des terres.

Le château actuel a remplacé un autre château, placé sur le castrum romain (dont les vestiges se trouvent au dessous de l’ancienne vigie des pompiers). Propriété du XIVe au XVIe siècle de la famille de RODULF, au XVIIe et XVIIIe siècle la seigneurie passe à la famille DE GAUTIER de GÉRENTON, dont le tombeau est visible dans le vieux cimetière. Par mariage, le château revient à la famille DE MONTAIGU, dont trois descendants seront Maires entre la fin du XVIIIe siècle et 1881.

Une métamorphose du village s’est produite en 1986. Suite au décès du fils de Monsieur REMUSAT, ce dernier met en vente les murs du château. C’est Fernand BOULAN, alors Maire du village qui s’en porte acquéreur au nom de la commune. C’est donc à cette date que le conseil municipal de Châteauneuf-le-Rouge acquiert le château ainsi que 13,5 hectares de terrains attenants, la physionomie du village en sera totalement changée.

Le château, qui date de la fin du XVIe siècle, est le bâtiment le plus ancien de la commune.

Chronologie de l’histoire de Châteauneuf-le-Rouge

Antiquité

 

 Du Moyen-Âge à la Révolution française

  • 1135 : Plus ancienne citation de Castrum novum rubrum.
  • Le site s’appelle un court moment Négrel. De cette époque datera le nom des habitants, les Négréliens.
  • 12e s. : Une chapelle Sainte-Marie est une possession de l’abbaye de Saint-Victor de Marseille.
  • 1306 : Le domaine de la Galinière  est la propriété des Templiers, puis de l’Ordre de Malte.
  • 1358 : Le territoire est ravagé par les mercenaires d’Arnaud de Cervole, l’archiprêtre. La place forte, située probablement sur l’ancien oppidum, est détruite.
    1. Le village est totalement abandonné.
    2. La paroisse est supprimée.
  • 15e s. : Châteauneuf-le-Rouge est la seigneurie des Arnaud et des Rodulfi.
  • vers 1585 : Châteauneuf prend le nom de Châteauneuf-le-Rouge. Le château actuel est construit et le qualificatif de Rouge vient de la couleur du sol.
  • 17e s. : Les Riqueti et les Gérenton sont les seigneurs de Châteauneuf-le-Rouge.
  • 1723 : La seigneurie est érigée en marquisat en faveur des seigneurs de Montaigu.

 

Époque contemporaine

  • En 1809 et 1814 : Le pape Pie VII s’arrête à La Galinière.
  • 1962 : 113 habitants.
  • 1986 : Le conseil municipal de Châteauneuf-le-Rouge fait l’acquisition du château et y installe les locaux de la mairie.
  • 2012 : 2 130 habitants, il y a eu une très forte poussée démographique.

Le village aujourd’hui

L’hôtel de ville est aménagé dans le bâtiment principal du château ; les annexes hébergent de nombreux services municipaux : une médiathèque, une école de musique, danse et théâtre, un musée d’art contemporain et de nombreux services associatifs.

Épicentre de la commune, la Place Auguste Baret a été entièrement restaurée. Elle accueille des commerçants et développe de nombreuses activités libérales.

Le village se caractérise par un important tissu associatif, ainsi que de multiples activités touristiques et artistiques. Concerts, théâtre, festival de musique, journée nature Cultivons-Nous, festival de la gastronomie, etc.

L’augmentation de la population s’est faite dans un souci permanent de préservation du patrimoine et de l’environnement. Aujourd’hui, Châteauneuf-le-Rouge représente pour ses habitants un cadre de vie idéal.